logo GPI

Votre matrice de formation est-elle à jour?


15 mars 2017

Par Alain Jean, conseiller SST et RH

Le 24 février dernier, je donnais une nouvelle formation à l’ensemble des clients de GPI Québec sur : «La matrice de formation au service SGSST, êtes-vous bien structurés?».Pourquoi aborder ce sujet? C’est simple, la réponse provient d’un constat qui m’apparaît décisif.Effectivement, depuis environ 3 ans, nous observons une tendance à la CNESST de challenger les employeurs sur la preuve de formation; à savoir si l’employé a bel et bien reçu la formation adéquate lorsque survient un accident. Suite à des accidents majeurs, j’ai observé que plusieurs entreprises étaient mal structurées et/ou géraient de façon inappropriée le volet de la formation. Je n’ai pas besoin de vous dire que suite à un accident grave, la première question formulée par un inspecteur sera «L’employé a-t-il reçu la formation?» et la deuxième suivra « Pouvons-nous obtenir les preuves?».

À titre de consultant, je me mets constamment dans la peau de l’employeur afin de voir s’il possède ou non les outils nécessaires pour affronter l’inévitable : l’accident grave. Mon constat est trop souvent non. La petite et moyenne entreprise au Québec, surtout sur le plan des ressources humaines, souffre d’une mauvaise organisation et parfois, j’irais même jusqu’à dire qu’elle n’en a pas pantoute!

Ainsi, lors de cette formation, je souhaitais présenter un modèle simple de suivi destiné aux entreprises basé sur le principe d’une matrice de formation; certains la désigneront matrice de compétence. La matrice présentée regroupait la formation et le volet compétence du département des ressources humaines qui doit encadrer, gérer, administrer et surtout, du département qui doit s’assurer que l’ensemble des employés reçoivent la formation nécessaire pour faire leur travail de manière sécuritaire.

Voici le principe de la matrice présentée qui repose sur 5 grands volets :

  • Volet 1 – Tronc commun
  • Volet 2 – Les équipements mobiles et les ponts roulants
  • Volet 3 – La formation spécialisée
  • Volet 4 – Entrainement à la tâche
  • Volet 5 – Management et les gestionnaires

Sur le terrain, concrètement, cela se traduit ainsi pour le Volet 1 – Tronc commun :

  • Les incontournables SST (embauche + rappel annuel)
  • Accueil SST en entreprise (embauche + rappel annuel)
  • SIMDUT en entreprise (embauche + 3 ans)
  • Gestion des matières dangereuses en cas de déversement (embauche + 3 ans)
  • Ergonomie (embauche + rappel annuel)
  • Circuit piétonnier en entreprise (embauche + rappel annuel)
  • EPI obligatoire et leur entretien (embauche + rappel annuel)
  • Inspection des lieux de travail et la propreté en usine (embauche + rappel annuel)
  • Déclaration incident/accident de travail et assignation temporaire (embauche + rappel annuel)

Extra qui serait important d’obtenir :

  • Les 12 règles incontournables d’un CSS (NOUVEAUTÉ)
  • Enquête et analyse d’un incident de travail
  • Enquête et analyse d’un accident de travail
  • Accident grave : quoi faire? (NOUVEAUTÉ)
  • Inspection des lieux de travail: comment effectuer une tournée efficacement? (NOUVEAUTÉ)

Sur le terrain, concrètement, cela se traduit ainsi pour le Volet 2 – Les équipements mobiles et les ponts roulants :

  • La conduite sécuritaire d’un chariot élévateur (embauche + 3 ans)
  • La conduite sécuritaire d’un picker lift (embauche + 3 ans)
  • La conduite sécuritaire d’un transpalette électrique (embauche + 3 ans)
  • La conduite sécuritaire d’une chargeuse à godet (embauche + 3 ans)
  • Opérer de façon sécuritaire une plateforme élévatrice (embauche + 3 ans)
  • Opérer de façon sécuritaire un pont roulant (embauche + 3 ans)
  • Opérer de façon sécuritaire un palan (embauche + 3 ans)

Extra qui serait important d’obtenir :

  • Opérer de façon sécuritaire une unité mobile (embauche + 3 ans)
  • La conduite sécuritaire d’un transpalette manuel (embauche + 3 ans)
  • La conduite sécuritaire d’un tricycle en usine (embauche + 3 ans)

Sur le terrain, concrètement, cela se traduit ainsi pour le Volet 3 – La formation spécialisée :

  • Effectuer du travail en hauteur sécuritaire (embauche + 3 ans)
  • Effectuer du cadenassage de maintenance sécuritaire (embauche + 3 ans)
  • Effectuer du cadenassage opérationnel sécuritaire (embauche + 3 ans)
  • Effectuer du travail d’espace clos sécuritaire (embauche + 3 ans)
  • Effectuer du travail à chaud sécuritaire (embauche + 3 ans)
  • Effectuer des travaux électriques sécuritaires (embauche + 3 ans)
  • Sécurité des machines et leur entretien (embauche + 3 ans)
  • Utilisation des harnais de sécurité en usine (embauche + 3 ans)
  • Programme respiratoire et leur entretien (embauche + 3 ans)

Sur le terrain, concrètement, cela se traduit ainsi pour le Volet 4 – La formation spécialisée :

  • Formation à la tâche sur des équipements (tous vos équipements sur le plancher de tous vos secteurs de production)
  • Formation à la tâche sur des outils (tous vos outils « ayant un risque » sur le plancher de tous vos secteurs de production)
  • Formation à la tâche sur des procédures opérationnelles (touchant le nettoyage, l’entretien et le réglage de vos équipements)
  • Formation à la tâche sur des procédures spéciales (certains équipements demandent des procédures plus spécifiques à cause de leur niveau de dangerosité)

Sur le terrain, concrètement, cela se traduit ainsi pour le Volet 5 – Management et les gestionnaires :

  • Ils sont les ressources les plus importantes et les moins formées…
  • Ils ont à encadrer toutes les règles, mais ils ne les maîtrisent pas…
  • Ils ne connaissent pas l’ensemble des formations et des règles à appliquer…
  • Souvent, ils disent le contraire de ce qui devrait être appliqué…
  • Ils déplacent les ressources sans s’assurer préalablement qu’ils ont reçu ou non les formations…
  • Ils préconisent la production au détriment de la formation…

Donc, les employés devraient être formés sur la maîtrise :

  • Volet 1 – Tronc commun
  • Volet 2 – Les équipements mobiles et les ponts roulants
  • Volet 3 – La formation spécialisée
  • Volet 4 – Entrainement à la tâche

La matrice de formation peut être lourde et fastidieuse à suivre.  L’erreur commise par plusieurs est d’attribuer le mandat à une seule personne au sein de l’entreprise pour gérer l’ensemble du système de formation. Petit truc afin de palier à ce genre de situation: mettez en place des instructeurs, des formateurs, un système de parrainage et/ou de compagnonnage afin de vous assister dans le suivi des formations à donner. La matrice doit être un outil d’équipe et surtout, elle sert à prévenir les accidents, quels qu’ils soient!

En résumé: pas de formation = accident = amende = CNESST chez vous! La formation est indéniablement le meilleur moyen de prévention.  Le fondement de la matrice vise à répondre de façon efficace et avérée au principe suivant : «montre-moi en 5 minutes que tu l’as fait!».

Vous avez besoin d’aide pour structurer votre système de formation de façon optimale? L’équipe de GPI Management est là pour vous conseiller.

______________________
Le présent Bulletin ne constitue pas un avis juridique et a été rédigé uniquement à des fins d’information. Les lecteurs ne devraient pas agir ou s’abstenir d’agir en fonction uniquement du Bulletin. Il est de la responsabilité du lecteur de consulter un professionnel pour l’obtention de conseils juridiques spécifiques à sa problématique.
© GPI Québec inc. Tous droits réservés. La reproduction intégrale et la distribution de ce Bulletin ne sont autorisées à la seule condition que la source y soit indiquée.


Contactez-nous








Annuler

Demande d'analyse gratuite






 

Annuler