logo GPI

Êtes-vous une organisation courageuse?


22 décembre 2016

Par Monsieur Alain Jean, Conseiller SST et RH.

 

Le 18 novembre dernier, j’avais l’opportunité de donner une nouvelle formation à nos clients qui s’intitulait : « Courage managérial au quotidien, est-ce possible de le faire? ». Depuis plus de 15 ans, je donne de la formation en management et cette thématique revient constamment sur le tapis. Toutes les excuses sont bonnes pour ne pas prendre «la décision ». Bien souvent la synchronisation des décisions entre les gestionnaires et la direction ne concorde pas. Tantôt l’organisation veut être plus rigoureuse, mais les gestionnaires ne suivent pas et tantôt c’est les gestionnaires qui veulent du changement, mais l’organisation ne veut pas trop brasser la soupe.

Une chose est encore et sera toujours évidente, c’est que les gestionnaires (superviseurs) sont sur la ligne de front au quotidien. En 2016, la gestion des employés demande un très grand courage, car la pénurie de main-d’œuvre et la qualité des candidats qui se présentent chez vous laisse à désirer! Alors où se situe le courage dans tout cela ? Si on applique le vrai courage, il ne restera plus d’employés dans les entreprises.

Je crois qu’une des pistes du courage est de respecter les valeurs de l’organisation. Le courage de faire respecter la recette de ce qui nous sommes. Souvent l’observation terrain entre les valeurs et le quotidien démontre que l’on a abandonné. Le courage serait trop grand à faire appliquer, car pendant des années on a toléré sur plusieurs points :

  • Des employés ont pris de mauvaises habitudes;
  • Des gestionnaires ne sont plus à leur place;
  • Les dirigeants ont peur de l’affrontement;
  • L’organisation n’a pas évolué et elle plafonne depuis plusieurs années ;
  • Bref, la pente serait tellement ardue à monter qu’on a adopté de statut quo.

 

Avoir du courage peut avoir un effet positif sur votre organisation. Il est sûr que d’effectuer un virage 360 degré sans préparer l’organisation, les gestionnaires et les employés, c’est comme jeter de l’huile sur le feu.

Je peux vous dire que j’ai beaucoup accompagné des entreprises qui ont pris ce virage et aujourd’hui elles se portent que mieux. Elles ont commencé par :

  • Courage de s’affirmer ;
  • Courage de se faire respecter ;
  • Courage de dire les choses ;
  • Courage de recadrer ;
  • Courage de discipliner ;
  • Et le courage de se débarrasser des employés négatifs qui contaminaient le reste de l’équipe.

 

Prendre le virage du courage, c’est de passé d’un système qui était basé sur l’individu (caprice, dans du bacon, menace de partir, etc.) à un système d’équipe (travail d’équipe, esprit d’équipe, collaboration).

Le courage, c’est supporter les gestionnaires dans le quotidien dans leur prise de décisions. Ils sont confrontés à bien des situations et rapidement ils doivent prendre des décisions. N’oubliez jamais qu’au moment la décision est prise, on vit avec! Le courage est aussi d’arrêter d’écouter les gérants d’estrade qui commentent continuellement vos décisions et vos actions.

Être courageux, cela ne fait pas mal au contraire cela redynamise votre organisation et la positionne comme une organisation qui est attrayante à en faire partie.

En conclusion, être courageux permet de garder vos bons employés à long terme et de bâtir des équipes solides pour compétitionner contre vos concurrents et atteindre vos buts!

 

_______________________________

Le présent Blogue ne constitue pas un avis juridique et a été rédigé uniquement à des fins d’information. Les lecteurs ne devraient pas agir ou s’abstenir d’agir en fonction uniquement du Bulletin. Il est de la responsabilité du lecteur de consulter un professionnel pour l’obtention de conseils juridiques spécifiques à sa problématique.


Contactez-nous








Annuler

Demande d'analyse gratuite






 

Annuler